Dernière mise à jour à 16h43 le 10/09

Page d'accueil>>Société

Les grands changements d'une école d'un village de montagne durant 17 ans

le Quotidien du Peuple en ligne | 10.09.2021 16h24
  • Les grands changements d'une école d'un village de montagne durant 17 ans

    1/12Photo aérienne montrant l'école primaire du village de Habma dans la brume matinale, le 8 septembre 2021. (Jiang Wenyao / Xinhua)

  • Les grands changements d'une école d'un village de montagne durant 17 ans

    2/12La photo du dessus montre Yang Qixiu exhortant les élèves à prendre une pause après le déjeuner, le 8 septembre 2021 (Jiang Wenyao / Xinhua) ; la photo du dessous montre les élèves de l'école primaire du village de Habman mangeant dans le dortoir en 2003. (Qin Qing / Xinhua)

  • Les grands changements d'une école d'un village de montagne durant 17 ans

    3/12La photo du dessus montre les élèves de l'école primaire du village de Habuma retournant en classe depuis le dortoir le 8 septembre 2021 (Jiang Wenyao / Xinhua) ; la photo du dessous montre les élèves de l'école primaire du village de Habuma se préparant pour la classe en 2003. (Qin Qing/Xinhua)

  • Les grands changements d'une école d'un village de montagne durant 17 ans

    4/12Yang Qixiu donne un cours aux élèves, le 7 septembre 2021. (Jiang Wenyao / Xinhua)

  • Les grands changements d'une école d'un village de montagne durant 17 ans

    5/12Yang Qixiu donne un cours aux élèves, le 7 septembre 2021. (Jiang Wenyao / Xinhua)

  • Les grands changements d'une école d'un village de montagne durant 17 ans

    6/12Yang Qixiu prépare le petit-déjeuner pour les élèves, le 8 septembre 2021. (Jiang Wenyao / Xinhua)

  • Les grands changements d'une école d'un village de montagne durant 17 ans

    7/12Yang Qixiu aide les élèves pour prendre leur repas à la cantine, le 8 septembre 2021. (Jiang Wenyao / Xinhua)

  • Les grands changements d'une école d'un village de montagne durant 17 ans

    8/12Yang Qixiu (première à droite) ajoute de la nourriture aux élèves, le 8 septembre 2021. (Jiang Wenyao / Xinhua)

  • Les grands changements d'une école d'un village de montagne durant 17 ans

    9/12Yang Qixiu emmène les élèves récolter des citrouilles dans le potager, le 8 septembre 2021. (Jiang Wenyao / Xinhua)

  • Les grands changements d'une école d'un village de montagne durant 17 ans

    10/12Les élèves de l'école primaire du village de Habma travaillent dans le potager de l'école, le 8 septembre 2021. (Jiang Wenyao / Xinhua)

  • Les grands changements d'une école d'un village de montagne durant 17 ans

    11/12Les élèves de l'école primaire du village de Habma qui reviennent du travail avec les pieds couverts de boue, le 8 septembre 2021. (Jiang Wenyao / Xinhua)

  • Les grands changements d'une école d'un village de montagne durant 17 ans

    12/12Li Yaba, un élève de quatrième année de l'école primaire du village de Habma, retourne à l'école avec une citrouille récoltée, le 8 septembre 2021. (Jiang Wenyao / Xinhua)

Le village de Habma est situé dans le canton de Muga du comté autonome Lahu de Lancang, dans la province du Yunnan (sud-ouest de la Chine), à la frontière entre la Chine et le Myanmar. Le peuple de l'ethnie Lahu qui vit ici depuis des générations est passé directement de la société primitive à la société socialiste. Longtemps handicapée par la pauvreté, l'ethnie Lahu a connu un développement de l'éducation inégal.

Vers 2003, des journalistes de l'agence de presse Xinhua se sont rendus ici pour des interviews et ont enregistré la scène délabrée de l'école primaire du village de Habma à cette époque. Un an plus tard, en 2004, une jeune fille de l'ethnie Lahu de 23 ans, Yang Qixiu, est venue dans cette école et a commencé sa carrière d'enseignante. A cette époque, il n'y avait pas de batiment scolaire décent dans l'école. Les salles de classe étaient exposées au vent et à la pluie, et les portes et les fenêtres étaient incomplètes. Les enfants dormaient dans un petit espace composé de pièces de bambou. Yang Qixiu elle-même ne pouvait habiter temporairement que dans la cuisine de l'école de moins de 6 mètres carrés. Bien que les conditions soient difficiles, Yang Qixiu reste dans cette école primaire rurale pendant plus de dix ans et jusqu'aujourd'hui.

Grace aux investissements vigoureux du pays et au développement économique et social, Yang Qixiu a été témoin des changements bouleversants dans cette école. Les batiments d'enseignement et les dortoirs de l'école ont été construits les uns après les autres, afin que les enfants n'aient plus à se soucier de n'avoir pas assez à manger. Aujourd'hui, le petit potager de l'école a été préservé. Chaque mercredi après-midi, les enseignants emmènent les enfants en classe de travail, afin de leur permettre d'acquérir des compétences de travail tout en héritant l'esprit de travail acharné et d'autonomie.

(Rédacteurs :Shuang Sheng, Yishuang Liu)
Partagez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     

Conseils de la rédaction :

人妻少妇满足中文字幕