Dernière mise à jour à 15h04 le 15/10

Page d'accueil>>International

La Turquie rejette les critiques de l'UE sur son offensive en Syrie

Xinhua | 15.10.2019 13h08

La Turquie a rejeté et condamné lundi les positions de l'Union européenne (UE) sur l'opération militaire turque dans le nord de la Syrie.

Le ministère "rejette et condamne totalement" les décisions du Conseil des Affaires étrangères de l'UE sur le nord-est de la Syrie et les activités de forage turques dans l'est de la Méditerranée, ainsi que tous les appels lancés par l'UE à la Turquie, a annoncé le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué.

"L'opération Source de Paix respecte le droit international. Elle est conforme à notre droit à la légitime défense, tel que le définissent l'Article 51 de la Charte des Nations Unies et les décisions du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la lutte contre le terrorisme", a indiqué le ministère.

Il est "inacceptable" que l'UE adopte "une approche visant à protéger les éléments terroristes, notamment face à la menace et aux attaques des Unités de protection du peuple (YPG) contre la sécurité nationale turque", a déclaré le ministère.

Lundi, le Conseil des Affaires étrangères de l'UE a déclaré dans un communiqué que la Turquie devait mettre fin à l'opération "Source de Paix" dans le nord-est de la Syrie, et retirer ses forces de la région.

L'UE a condamné l'offensive de la Turquie, affirmant que cette opération "minait gravement la stabilité et la sécurité de l'ensemble de la région, causait de nouvelles souffrances et de nouveaux déplacements de populations civiles, et perturbait gravement l'accès à l'aide humanitaire".

Les inquiétudes de la Turquie en matière de sécurité dans le nord-est de la Syrie doivent être réglées par des moyens politiques et diplomatiques, et non par une action militaire, a déclaré l'UE.

Le 9 octobre, la Turquie a lancé l'opération "Source de Paix" contre les YPG, qu'elle considère comme une filiale terroriste du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), un parti illégal en Turquie. Cette opération vise notamment à expulser les YPG du nord de la Syrie, afin de sécuriser les frontières de la Turquie et de permettre aux réfugiés syriens de rentrer chez eux en toute sécurité.

(Rédacteurs :實習生2, Yishuang Liu)
Partagez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     

Conseils de la rédaction :

人妻少妇满足中文字幕