Dernière mise à jour à 17h48 le 19/02

Page d'accueil>>Opinion

Lu Shaye, ambassadeur de Chine en France : partageons les bons et mauvais moments et soutenons-nous mutuellement

le Quotidien du Peuple en ligne | 19.02.2020 17h25

La Chine et la France ont créé conjointement plusieurs premières dans l'histoire des relations sino-occidentales. Parmi elles notamment, lors de l'épidémie de SRAS en 2003, le Premier ministre fran?ais de l'époque, Jean-Pierre Raffarin, avait alors insisté pour se rendre en Chine comme il l'avait prévu, devenant la ? première personne ? parmi les dirigeants des puissances occidentales et laissant une impression très profonde sur le peuple chinois. à une époque où le gouvernement et le peuple chinois luttent de toutes leurs forces contre l'épidémie de pneumonie à nouveau coronavirus, des Fran?ais de tous les milieux ont exprimé leur soutien et leur ont tendu une main secourable, réchauffant une fois encore le c?ur du peuple chinois.

Le président Macron s'est entretenu avec le président Xi Jinping au téléphone dès que possible pour soutenir la réponse active de la Chine à l'épidémie et se disant disposé à renforcer la coopération en matière de santé avec la Chine. Le président de l'Assemblée nationale fran?aise Richard Ferrand, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, l'ancien président Fran?ois Hollande, l'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin, l'ancien premier ministre Dominique De Villepin, secrétaire général du Parti communiste fran?ais Pierre Laurent, l'ambassadeur de France en Chine Laurent Bili, etc. ont également manifesté leurs encouragements à la Chine.

Au plus fort de l'épidémie, la mairie de Paris, à l'initiative de sa maire Anne Hidalgo, a approuvé à l'unanimité une déclaration de soutien à la lutte de la Chine contre l'épidémie. Lorsqu'il y a eu des propos et des actes discriminatoires individuels contre les Chinois en France, le professeur Jér?me Salomon, directeur du département général de la santé, a appelé sur les médias sociaux à ? se tenir aux c?tés du peuple chinois ? ; lorsque certains pays dont la seule crainte est que le monde ne soit pas plongé dans le chaos et qui entretiennent une atmosphère de panique par des paroles et des actes irresponsables, Olivier Guyonvarch, consul général de France à Wuhan, est resté fidèle à son poste et écrit sur son cercle d'amis WeChat : ? Je suis Wuhanais. Wuhan, je suis à tes c?tés ?. Il y a d'innombrables Fran?ais qui aiment la Chine et le manifestent, en appelant, en envoyant des e-mails et en laissant des messages à l'ambassade de Chine en France.

Afin de témoigner de son amitié envers le peuple chinois qui lutte en ces moments difficiles, le gouvernement fran?ais a aidé la Chine en lui envoyant deux lots de fournitures médicales et prépare un troisième lot. La région ?le-de-France a approuvé l'octroi d'une aide spéciale. Les Yvelines ont annoncé une augmentation de la production de masques pour soutenir la Chine. Un membre de l'Assemblée nationale a fait don de 10 000 masques et un pompier retraité a envoyé un chèque de 300 euros.

Ce qui est encore plus gratifiant, c'est que la situation épidémique non seulement n'a pas affecté le bon déroulement de la coopération sino-fran?aise, mais qu'elle est également devenue pour les deux parties une opportunité de renforcer la coopération dans le domaine de la santé. Des h?pitaux fran?ais et des experts chinois ont mis en place des mécanismes de consultation des patients chinois traités en France et des experts des deux pays coopèrent au développement de réactifs de diagnostic rapide et de vaccins. Alain Mérieux, un des leaders de l'industrie médicale fran?aise et lauréat de la Médaille de l'amitié pour la réforme de la Chine, a écrit à la Chine et a fait un certain nombre de suggestions de coopération pour le diagnostic et le traitement de la pneumonie à nouveau coronavirus.

Les amis doivent partager les bons comme les mauvais moments. Face aux difficultés, la compréhension mutuelle, la confiance mutuelle et le soutien mutuel rendent cette amitié encore plus précieuse. Cet esprit est précisément le moteur principal des relations sino-fran?aises pour continuer à être à la pointe des relations entre grandes puissances.

Les maladies infectieuses sont un défi commun auquel toute l'humanité est confrontée. Dans le monde d'aujourd'hui, il existe de nombreux défis similaires. L'unilatéralisme, le protectionnisme, le changement climatique et le terrorisme sont tous des défis mondiaux qui doivent être surmontés pour construire une communauté d'avenir commun pour l'humanité. Face à eux, la communauté internationale doit travailler ensemble et réagir ensemble. En tant que membres permanents du Conseil de sécurité, la Chine et la France ont des responsabilités spéciales et importantes. Lors de la visite d'état du président Xi Jinping en France en mars 2019, les chefs d'état des deux pays ont publié une déclaration commune sur le maintien conjoint du multilatéralisme et l'amélioration de la gouvernance mondiale, démontrant pleinement le caractère stratégique et contemporain du r?le des grandes puissances et le partenariat stratégique global entre la Chine et la France.

Le soleil luit toujours après la tempête. Sous la puissante direction du Comité central du Parti avec le camarade Xi Jinping en son centre, 1,4 milliard de Chinois ont uni leurs c?urs pour devenir solides comme une forteresse, l'épidémie sera vaincue et la marche de la nation chinoise vers son grand rajeunissement sera inarrêtable. La Chine a fait d'énormes sacrifices dans la lutte contre l'épidémie et a gagné le respect des gens du monde entier, y compris de la France. Dans le processus de coopération de la communauté internationale face à l'épidémie, le concept de construction d'une communauté d'avenir commun pour l'humanité est certainement appelé à devenir encore plus populaire.

(L'auteur est Lu Shaye, ambassadeur de Chine en France)

(Rédacteurs :孫晨晨, Yishuang Liu)
Partagez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     

Conseils de la rédaction :

人妻少妇满足中文字幕