Dernière mise à jour à 11h19 le 12/10

Page d'accueil>>Opinion

Comment expliquer le manque total de crise économique pendant des dernières décennies en Chine?

le Quotidien du Peuple en ligne | 12.10.2019 11h03

à chaque Nouvel an chinois, aux yeux de certains médias occidentaux et économistes pessimistes, des usines arrêtent leurs activités et des magasins ferment en Chine. Les gens échangent la monnaie contre la nourriture et beaucoup de familles mettent des affiches sur la porte pour le bonheur…Ils doutent qu'il y ait ?une crise économique?, alors qu'en Chine, c'est le ?Nouvel an chinois?. Un tel humour incite à réfléchir : pourquoi est-ce qu'il n'y a jamais eu de crise économique en Chine pendant des dernières décennies ?

En 1997, la crise financière asiatique a éclaté en Tha?lande, et a ensuite touché la Malaisie, Singapour, le Japon et la Corée du sud. Le cours de la bourse et du marché des devises a connu une chute continue. Suite à la faillite de nombreuses grandes entreprises, beaucoup d'ouvriers se sont retrouvé au ch?mage, entra?nant une dépression économique.

En 2008, la crise financière provoquée par la crise des subprimes aux états-Unis a déferlé le monde. De principales économies développées, comme les états-Unis, le Japon et l'Union européenne sont plongée dans cette crise. La reprise économique mondiale a été lente, à tel point que l'ombre de la crise plane encore sur le monde.

Tandis que depuis la fondation de la République populaire de Chine il y a 70 ans, la Chine a affiché une croissance économique beaucoup plus rapide que le niveau moyen mondial. Depuis la mise en ?uvre des réformes et de l'ouverture il y a plus de 40 ans, avec une croissance du PIB de 9,5% et une croissance du volume du commerce extérieur de 14,5%, la Chine contribue pour plus de 30% à la croissance économique mondiale pendant des années d'affilées.

Ces chiffres mettent en avant le développement et l'amélioration sans cesse de la Chine. La Chine a de ? la confiance chinoise ?, de ? la capacité chinoise ? et de ? l'expérience chinoise ?, lesquelles sont le secret du manque total de la crise économique en Chine pendant des décennies.

à titre de comparaison: pourquoi est-ce qu'une personne n'a jamais été malade gravement? Tout d'abord, il faut avoir de bonnes qualités physiques. La Chine se relève, prospère et devient plus forte. Dans ce processus, elle a développé de qualités physiques solides.

Si l'on calcule par le prix constant, le PIB en 2018 s'est multiplié par 174 fois par rapport à 1952, soit une croissance annuelle de 8,1%. Entre 1979 et 2018, la croissance annuelle a atteint en moyenne 9,4%, nettement supérieure à la croissance économique annuelle mondiale d'environ 2.9% en moyenne pendant la même période.

Depuis la réforme et l'ouverture, les réserves de change ont augmenté de fa?on stable et ont dépassé 1 000 milliards de dollars à la fin 2006. La Chine a donc devancé le Japon pour arriver à la première place mondiale. à la fin 2018, la Chine reste le pays avec les réserves de change les plus élevées pendant 13 ans d'affilées, avec les réserves de change de 3,0727 mille milliards de dollars.

L'industrie a aussi connu un vrai essor. La valeur ajoutée industrielle en 2012 s'est multiplié par 38,2 fois par rapport à 1978. Entre 2013 et 2018, la valeur ajoutée de l'industrie de haute technologie et de l'industrie manufacturière d'équipements a augmenté de 11,7% et 9,5% par an respectivement.

Ces chiffres clés mettent en exergue la croissance économique chinoise et le renforcement considérable de la compétitivité globale de la Chine, qui s'est dotée d'un système financier stable et des réserves de change abondantes. Le système industriel s'améliore progressivement. Les nouvelles forces motrices du développement comme l'industrie de haute technologie ont un grand potentiel.

La Chine, avec la croissance économique et le renforcement de sa force globale, dispose d'un grand marché à fort potentiel. Elle peut gérer efficacement les risques et la crise extérieure en temps opportun, d'où la résilience de l'économie chinoise.

Depuis la fondation de la République populaire de Chine il y a 70 ans, la Chine a connu des fluctuations économiques et a été secoué plusieurs fois par les crises économiques et financières.

En 1988 et en 1994, il y a eu une inflation à grande échelle. Entre 1991 et 1994, la fluctuation considérable du taux de change de Renminbi a provoqué un risque de fuite de capital. Par ailleurs, les crises financières extérieures en 1997 et en 2008 ont constitué un choc aux domaines comme le commerce et la finance en Chine.

Mais la Chine est différente, car elle a pu transformer la crise en opportunité pour mettre en ?uvre ses réformes structurelles et la transformation.

Selon Lian Ping, économiste en chef de la China Bank of Communications, grace au renforcement des réserves de change et aux réformes de l'actionnariat, y compris l'introduction en bourse en Chine et à l'étranger, lors de la crise financière de 2008, le secteur bancaire chinois disposait de suffisamment de capitaux pour élargir l'offre de crédit, ce qui a renforcé considérablement la capacité de résistance aux risques du secteur financier, lui permettant de résister à l'impact de cette crise.

à part ses capacités de réagir aux risques extérieurs et à transformer la crise en opportunité, la Chine ne cesse de sortir des sentiers battus et d'?uvrer une transformation pour son développement. La Chine poursuit la réforme structurelle du c?té de l'offre en vue de promouvoir un développement économique de haute qualité. Par ailleurs, la macro-régulation efficace et proactive a joué un r?le essentiel dans ce processus.

En 1997, face à l'impact de la crise financière asiatique, le RMB ne s'est jamais déprécié. La Chine a, en même temps, pris des mesures pour encourager l'exportation, attirer les investissements et doper la demande intérieure. Ces mesures ont largement atténué l'impact de la crise sur l'économie chinoise. En 2008, les liens entre la Chine et le monde se resserrent. Face à un choc encore plus brutal que représente la crise financière internationale, la Chine a rapidement pris des mesures favorables à la croissance économique qui stimule davantage la demande intérieure. Et par des mesures de macro- régulation proactives comme la revitalisation des industries, l'expansion de la consommation, le soutien financier, et la stabilisation de l'emploi, la Chine a géré efficacement la crise et a créé plus des conditions favorables à la restructuration économique et à la transformation du mode de développement.

En même temps, en ce qui concerne la stabilisation globale du prix à la consommation, la coordination entre les politiques monétaires et budgétaires, l'optimisation de la structure économique et l'amélioration de l'efficacité et de la qualité du développement, la macro-régulation, mise en place au cours des pratiques, a joué un r?le important.

Ayant évité à maintes reprises des risques et ayant géré des défis, la Chine a constamment amélioré ses capacités et a mis en évidence les caractéristiques chinoises. Le développement et les mesures proactives prises par la Chine au cours de la crise économique sont exemplaires pour le monde entier et offre de l'expérience précieuse à la gouvernance économique mondiale.

à l'heure actuelle, la pression baissière de l'économie mondiale ne cesse de s'accumuler, provoquant un risque croissant de la récession économique. Le FMI a récemment revu à la baisse la croissance économique mondiale, qui s'établit à 3,2%, soit le niveau le plus bas pendant les 10 dernières années.

à l'avenir, comment la Chine pourra-t-elle continuer à défendre la ligne rouge en évitant toute crise économique ? Comment faire face aux crises et aux risques potentiels de fa?on efficace?

Selon Peter Wong, président exécutif de la région Asie-Pacifique de HSBC, il faut renforcer le mécanisme de coordination de la supervision financière intersectorielle pour établir un système de surveillance financière uni, coordonné et efficace. Il convient de participer à la gouvernance économique mondiale à un niveau plus élevé pour promouvoir la réforme dans les domaines de l'économie et de la finance. Nous devons renforcer la capacité de guider les attentes du marché et de booster la confiance du marché.

Dans le discours d'ouverture du deuxième Sommet sur la coopération internationale ? la Ceinture et la Route ?, le président Xi Jinping a dit: ? Une Chine plus ouverte formera une interaction plus harmonieuse avec le monde et apportera plus de progrès et de prospérité à la Chine et au monde. ?

Par Sun Yang, Fu Changchao, journalistes au Quotidien du Peuple en ligne 

(Rédacteurs :Xiao Xiao, Yishuang Liu)
Partagez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     

Conseils de la rédaction :

人妻少妇满足中文字幕