Dernière mise à jour à 10h10 le 09/09

Page d'accueil>>Chine

Une conférence internationale pour lutter contre la perte de production agricole

le Quotidien du Peuple en ligne | 09.09.2021 09h43

La réduction du gaspillage dans la production agricole renforce la production et une coopération internationale accrue peut aider à atteindre cet objectif, a déclaré le 7 septembre le vice-ministre de l'Agriculture et des Affaires rurales Ma Youxiang, informant les médias sur la conférence internationale de trois jours sur les pertes et gaspillages alimentaires qui s'ouvrira le 9 septembre à Jinan, capitale de la province du Shandong (est de la Chine), une importante zone de production céréalière.

La conférence a été proposée par le président Xi Jinping en novembre lors du 15e Sommet des dirigeants du G20.

Photo aérienne montrant des moissonneurs récoltant du blé dans les champs du canton de Qiman, à Kuqa, dans la région autonome ou?goure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine), le 19 juin 2021. (Photo/Xinhua)

Selon M. Ma, citant un rapport de 2019 de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, au niveau mondial, les pertes alimentaires représentent 14% de la production. Il a précisé que la production mondiale de nourriture s'élevait à environ 2,8 milliards de tonnes, et que si le gaspillage était réduit d'un point de pourcentage, 28 millions de tonnes de nourriture seraient économisées, ce qui suffirait à faire vivre 70 millions de personnes pendant un an, ou équivaudrait à la production de 5,33 millions d'hectares de terres agricoles.

M. Ma a noté que l'effort de réduction du gaspillage alimentaire sera un ? projet systématique ? qui implique une coopération mondiale, car des réformes sont nécessaires dans des domaines tels que la production et la consommation alimentaires, les cha?nes d'approvisionnement nationales et le commerce international. Il a également souligné que la Chine a fait d'énormes efforts pour réduire le gaspillage alimentaire, principalement en améliorant les installations agricoles et les infrastructures logistiques.

Cette question a été soulignée dans le ? Document central n° 1 ? de cette année, le premier document publié chaque année par le Comité central du Parti communiste chinois et le Conseil des affaires d'état, le gouvernement chinois.

L'organe législatif suprême de la Chine a promulgué une loi contre le gaspillage alimentaire en avril et a intensifié la publicité sur cette question.

M. Ma a déclaré que la Chine accordait une grande importance aux échanges dans le secteur agricole et qu'elle souhaitait aider les pays en développement à renforcer leur sécurité alimentaire.

Les ministres de l'agriculture d'un certain nombre de membres du G20, dont l'Italie, les états-Unis, le Royaume-Uni, la France et l'Indonésie, participeront à l'événement. Parmi les participants figureront également des représentants d'organisations internationales, des diplomates, des universitaires et des dirigeants d'entreprises étrangères, a précisé M. Ma.

Les données de l'ONU ont montré que 155 millions de personnes dans le monde vivaient dans l'ombre de l'insécurité alimentaire l'année dernière, un record sur les cinq dernières années. De plus, la cha?ne d'approvisionnement alimentaire mondiale a été perturbée par la pandémie de COVID-19, une vingtaine de pays imposant des limites aux exportations alimentaires. Des invasions de criquets pèlerins ont également endommagé les cultures dans un certain nombre de pays.

M. Ma a rappelé que la Chine est un grand producteur de céréales, le plus grand importateur de denrées alimentaires et le deuxième exportateur. Sa production céréalière a atteint 669 millions de tonnes l'année dernière, soit la sixième année consécutive où elle a dépassé les 650 millions de tonnes.

? La Chine a cimenté sa capacité à se nourrir elle-même, ce qui représente une énorme contribution à la sécurité alimentaire mondiale ?, a-t-il noté.

(Rédacteurs :Ying Xie, Yishuang Liu)
Partagez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     

Conseils de la rédaction :

人妻少妇满足中文字幕