Dernière mise à jour à 09h49 le 07/09

Page d'accueil>>Chine

Le Parti communiste chinois ouvre la voie à la prospérité commune

le Quotidien du Peuple en ligne | 07.09.2021 09h45

Les plus hauts dirigeants chinois ont mis en place un programme pour que la nation atteigne une prospérité commune, une décision qui, selon les analystes, pourrait entra?ner une réforme plus large du système fiscal du pays, des dépenses fiscales plus importantes pour le bien-être public et une nouvelle expansion des groupes à revenu moyen.

Des progrès plus tangibles vers la prospérité commune sont l'un des principaux objectifs à long terme de la nation jusqu'en 2035, date à laquelle la Chine devrait atteindre la modernisation de base. Assurer une prospérité commune pour tous est également un objectif crucial pour la deuxième plus grande économie du monde, qui s'efforce de construire un pays socialiste moderne d'ici le milieu du siècle, l'un des deux objectifs du centenaire de la Chine.

Le 17 ao?t, une réunion du Comité central pour les affaires financières et économiques, présidée par le président Xi Jinping, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois, a défini des mesures visant à promouvoir la prospérité commune par le biais d'une croissance de haute qualité, appelant à une approche progressive pour atteindre l'objectif. Il a également souligné que la prospérité commune était une condition essentielle du socialisme et une caractéristique clé de la modernisation à la chinoise.

Des agriculteurs chargent des pommes de terre sur une remorque dans le village de Hongrui du comté de Pingluo, à Shizuishan, dans la région autonome Hui du Ningxia (nord-ouest de la Chine), le 2 septembre 2021. Pingluo a développé l'industrie de la plantation de pommes de terre ces dernières années pour aider les villageois locaux à augmenter leurs revenus. (Photo/Xinhua)

Ma Guangyuan, économiste, a noté que les principales voies d'accès à la prospérité commune comprennent l'ajustement des revenus trop élevés par le biais de canaux tels que les imp?ts, une aide accrue aux groupes à faible revenu par le biais de prestations publiques plus importantes et l'expansion du groupe à revenu moyen.

? Même si la Chine est la deuxième plus grande économie du monde, son PIB par habitant vient seulement d'atteindre la moyenne mondiale. La tache de rendre le gateau plus grand reste donc ardue. Ce n'est qu'en élargissant le gateau et en le répartissant correctement que nous pourrons atteindre une véritable prospérité commune ?, a déclaré M. Ma.

Han Wenxiu, vice-ministre exécutif du Bureau du Comité central pour les affaires financières et économiques, avait déclaré lors d'un point de presse fin ao?t que la Chine continuerait d'élargir le gateau de la richesse et de veiller à sa bonne répartition en vue d'une prospérité commune, expliquant que la prospérité commune, qui n'équivaut pas à voler les riches pour donner aux pauvres, permet l'existence d'écarts de revenus. L'objectif fondamental est d'encourager la création de richesses par le travail et l'innovation.

? Nous devons éviter de tomber dans le piège de l'assistanat, et nous n'encouragerons pas ceux qui essaient d'obtenir quelque chose pour rien ou de subvenir aux besoins des paresseux ?, a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il est important de donner tout son poids à la difficulté et à la complexité du travail à cet égard.

La réunion du 17 ao?t a marqué la première convocation par Xi Jinping d'une réunion spéciale pour délibérer sur la prospérité commune, une question à laquelle il accorde une grande importance depuis longtemps.

Depuis le 18e Congrès national du Parti en 2012, le président chinois a lancé de nombreux appels à la prospérité commune, soulignant l'importance de partager les bénéfices de la croissance avec tous les peuples et promettant d'améliorer le niveau de vie des pauvres. La troisième session plénière du 18e Comité central du PCC, en novembre 2013, s'est engagée à ? réformer le système de répartition des revenus et à promouvoir la prospérité commune ?.

Dans un discours prononcé lors d'une session d'étude à laquelle ont participé des responsables de niveau provincial et ministériel en janvier, Xi Jinping a exposé sa vision de la prospérité commune, affirmant qu'il ne s'agit pas seulement d'une question économique, mais aussi d'une question qui compte pour le fondement de la gouvernance du Parti.

? Nous ne pouvons jamais permettre une disparité croissante entre les riches et les pauvres, ou que les riches deviennent plus riches et les pauvres plus pauvres. Nous ne pouvons pas non plus permettre l'existence d'un fossé infranchissable entre les riches et les pauvres ?, a-t-il souligné, ajoutant que le travail sur ce front ne peut se permettre d'être retardé, et que la nation doit prendre l'initiative de résoudre des problèmes tels que l'écart de revenus et les disparités entre les régions et entre les zones urbaines et rurales.

? (Nous devons) donner au peuple le sentiment concret que la prospérité commune est plus qu'un slogan, mais un fait qu'il peut voir, sentir et expérimenter ?, a-t-il déclaré.

Alors que la nation atteint son objectif de construire une société modérément prospère à tous les égards et remporte une victoire complète dans sa lutte contre la pauvreté absolue, le fait de permettre une prospérité partagée entre tous les habitants a pris une place plus importante. Selon une réunion du Bureau politique du Comité central du PCC en avril, la Chine est prête à adopter un plan d'action pour promouvoir la prospérité commune.

Le Zhejiang (est de la Chine), l'une des provinces les plus riches du pays, a été désigné zone de démonstration pour explorer de nouvelles voies vers la prospérité commune, accumuler des expériences et servir d'exemple de la manière dont la nation peut s'attaquer au problème du développement déséquilibré et inadéquat.

Lors de la réunion du 17 ao?t, les décideurs politiques ont présenté des mesures telles que des conditions plus inclusives et équitables pour améliorer les niveaux d'éducation et offrir des opportunités de création de richesse à davantage de personnes.

Ils ont souligné la nécessité d'adopter des mesures plus fortes et plus ciblées en matière de fiscalité, de sécurité sociale et de transferts de fonds afin d'accro?tre la proportion de personnes à revenus moyens dans la population. La réunion a également appelé à des mesures adaptées pour permettre aux personnes à faible revenu de devenir des personnes à revenu moyen, à des mesures plus fortes pour ajuster les revenus excessivement élevés, à la protection des revenus légaux et à l'encouragement des personnes et des entreprises à revenu élevé à contribuer davantage à la société.

(Rédacteurs :Yishuang Liu, Ying Xie)
Partagez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     

Conseils de la rédaction :

人妻少妇满足中文字幕