Dernière mise à jour à 09h40 le 06/09

Page d'accueil>>Afrique

Pourquoi les entreprises chinoises parviennent-elles à ? s'enraciner en Afrique ? ?

le Quotidien du Peuple en ligne | 06.09.2021 09h26

Le rapport ? Les entreprises chinoises investissent en Afrique ? récemment publié par la chambre de commerce sino-africaine a montré que depuis 2000, sous l'impulsion du Forum sur la coopération sino-africaine, les entreprises privées chinoises sont progressivement devenues la principale force de la coopération économique, commerciale et d'investissement entre la Chine et l'Afrique, et sont en train de passer du ? aller en Afrique ? à ? s'installer en Afrique ? puis à ? s'enraciner en Afrique ?.

Lors de la conférence de presse présentant le rapport, de nombreux responsables africains ont invité les entreprises chinoises à ? s'enraciner en Afrique ? et à réaliser des investissements et une coopération à long terme. Pourquoi?

1. Au cours des 20 dernières années, les investissements de la Chine en Afrique n'ont cessé d'augmenter. Le volume des échanges entre la Chine et l'Afrique a été multiplié par 20 et les investissements directs de la Chine en Afrique ont été multipliés par 100. à la fin de 2020, les investissements directs de la Chine en Afrique avaient atteint 47,35 milliards de dollars.

Face aux défis de la propagation de la COVID-19, du ralentissement économique mondial, du protectionnisme commercial et de la dette africaine, les entreprises chinoises restent optimistes quant à l'investissement en Afrique et continuent d'accentuer le renforcement des capacités pour répondre à leurs propres problèmes et lacunes, explorer la coopération tripartite et formuler une planification d'entreprise à long terme, intégrée dans le développement économique et social de l'Afrique.

2. Le rapport estime qu'en investissant en Afrique, les entreprises chinoises ont contribué à l'industrialisation du continent et à l'amélioration des moyens de subsistance des populations, et sont devenues l'une des forces motrices du développement économique inclusif de l'Afrique.

? Les investissements de la Chine en Afrique ont réalisé un saut qualitatif. Nous constatons que les entreprises chinoises ont créé un certain nombre de projets phares de haute qualité, ce qui a favorisé le développement des marchés émergents en Afrique ?, a dit Wu Peng, directeur du département Afrique du ministère chinois des Affaires étrangères, soulignant que l'on pouvait constater que de nombreuses entreprises chinoises se sont effectivement ? enracinées ? en Afrique et ont élaboré des plans d'investissement à long terme sur le continent.

? Nous nous félicitons de voir plus d'investissements ?, a déclaré Teshome Toga, ambassadeur d'Ethiopie en Chine, notant que les entreprises chinoises ont joué un r?le important dans la promotion de la modernisation des infrastructures africaines. Grace à la construction conjointe de l'initiative ? Une Ceinture, une Route ?, de nombreux projets de construction d'infrastructures à grande échelle se sont déjà déployés sur le continent africain. ? Les entreprises chinoises ont de l'expérience, de la technologie et du capital. Ce sont toutes des choses dont les pays africains ont grandement besoin, et tout cela pourra aider l'Afrique à se transformer ?, a-t-il souligné.

3. La coopération en matière d'investissement entre la Chine et l'Afrique est mutuellement bénéfique et gagnant-gagnant, a déclaré Lin Yifu, président honoraire de l'Institut national de recherche pour le développement de la Peking University. Les investissements des entreprises chinoises en Afrique ont non seulement favorisé le propre développement économique de la Chine, mais ont également fourni un soutien financier et technique aux pays africains pour les aider à transformer des ressources avantageuses en compétitivité sur le marché.

? Il existe un proverbe chinois qui dit "Il vaut mieux apprendre aux gens à pêcher que de leur donner du poisson". J'espère que les entreprises chinoises nous donneront les moyens d'agir et nous "apprendront à pêcher". Ce sera une relation de coopération gagnant-gagnant ?, a commenté Adama Compaoré, ambassadeur du Burkina Faso en Chine.

Jeffrey Sachs, directeur du Centre pour le développement durable de l'Université de Columbia, estime pour sa part que l'expérience, les investissements et la technologie de la Chine en matière de lutte contre la pauvreté peuvent inspirer le développement futur de l'Afrique, et que l'Afrique peut également suivre les pas de la Chine et réaliser un développement économique solide.

(Rédacteurs :Ying Xie, Yishuang Liu)
Partagez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     

Conseils de la rédaction :

人妻少妇满足中文字幕